fricot


fricot

fricot [ friko ] n. m.
• 1767; du rad. de fricasser
Fam.
1Viande en ragoût (modeste ou de qualité médiocre). fricassée.
Par ext. Mets grossièrement cuisiné, mauvaise cuisine. rata. « La misère des villes a partout la même haleine de fricot et de latrines » (F. Mauriac).
2Par ext. Repas. 2. bouffe, frichti. « quand on sert le fricot sur la table » (Renard). Faire le fricot, la cuisine.

fricot nom masculin (de fricasser) Familier Viande et légumes mélangés et grossièrement cuisinés. Nourriture ; repas, frichti : Faire le fricot.fricot (synonymes) nom masculin (de fricasser) Familier Viande et légumes mélangés et grossièrement cuisinés.
Synonymes :
- fricassée
- ragoût
Nourriture ; repas, frichti
Synonymes :
- pitance (littéraire)

fricot
n. m. Fam. Plat grossièrement cuisiné.

⇒FRICOT, subst. masc.
Familier
A.— Viande en ragoût. Le fricot de Ragotte. Dans une casserole en terre cuite, deux ou trois morceaux de lard qu'on laisse fondre et qu'on retire (...), puis on mince de l'oignon, de l'ail, de l'échalote, des carottes (RENARD, Journal, 1909, p. 1231) :
... il [le forgeron] a pauvrement fait cuire la viande à même la braise où sont restées des traces de graisse. Alors qu'avec le morceau qu'on lui a donné : trois côtelettes premières et un peu de rognonnade il pouvait, en prenant un petit plat de terre et un oignon, se faire un petit fricot.
GIONO, Triomphe vie, 1941, p. 285.
Expr. fam., vx. S'endormir sur le fricot (v. endormir (s') I D).
B.— P. ext., vieilli
1. Viande et/ou légume(s) grossièrement cuisinés. Sur une avenue déserte, un vieux cantonnier, assis contre un mur, sa bouteille entre les jambes, mâchait lentement des bouchées de pain avec un peu de fricot (FRANCE, Île ping., 1908, p. 416). La misère des villes a partout la même haleine de fricot et de latrines (MAURIAC, Pharis., 1941, p. 184).
2. [Avec une valeur générique] Repas, nourriture. Bichette, disait-elle sans façon, ton mari et toi, vous ne faites rien ce soir? Je reste à manger votre fricot (GONCOURT, G. Lacerteux, 1864, p. 29). Y avait un tirage terrible... sur le fricot... sur les bougies... sur le chauffage (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 311).
P. méton. Cuisine. Faire le fricot. Il s'était mis au fricot : — Ayez pas peur. J' vous ferai ça à l'oseille. Rien, dans la vie, ne le disposait à la cuisine (BENJAMIN, Gaspard, 1915, p. 35).
3. Vx. Bonne chère, bombance. Faire fricot. Il a donné des fêtes, des dîners, a séduit les uns par le fricot, les autres par la vanité (MÉRIMÉE, Lettres Delessert, 1870, p. 136). Pour ces gens-là, c'est comme si la guerre était à Madagascar ou chez les Chinois, j' te jure qu'ils ne s'en font pas pour la campagne d'hiver. C'est le fricot, je te le dis, le grand fricot (DORGELÈS, Croix de bois, 1919, p. 274).
Région. (Canada). Festin, repas plantureux. Elle finit par avouer que ses parents donneraient un grand fricot le lendemain soir; ils attendaient pour l'occasion de la parenté de Pierreville, d'un peu partout (GUÈVREMONT, Survenant, 1945, p. 115).
Rem. Les dict. spéc. attestent qq. emplois arg. ou pop. vieillis. a) Argent. Il a du fricot (MENSIRE, Pat. cauchois, 1939, p. 91). b) Profit illicite; détournement de biens. Si on leur paume leurs tranchées, y aura du fricot ... ça fait longtemps que je voudrais une jumelle boche, ou un revolver (DORGELÈS, op. cit. p. 90). c) Travail, service. Tous les jours, je fais mon petit fricot : c'est de soigner les deux canassons (ESN. Poilu 1919, p. 253).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1878 et 1932. Étymol. et Hist. [1758 (d'apr. BL.-W.5); 1767 attesté indirectement dans le bret. frico cf. LE LAÉ, Morin, v. 1135 ds Fr. mod. t. 15, 202]; 1800 « ragoût; viande fricassée » (P. LECLAIR, Hist. brig. et assass. Orgères, p. 100 : Nous avions belle de manger [...] du fricot [...] tous les jours il nous faisait cuire des marmitées de cheval ou de vaches, qu'il avoit écorchés); 1847 p. ext. « nourriture en général » (BALZAC, Cous. Pons, p. 53 : les chens qui mangent le vrigod ti roi). Dér. du rad. fric- de fricasser; suff. -ot. Fréq. abs. littér. :56.

fricot [fʀiko] n. m.
ÉTYM. 1767, « bombance »; du rad. de fricasser, et -ot.
1 (1800). Fam. Viande en ragoût (modeste ou de qualité médiocre). Fricassée. || Manger du fricot.
0.1 Dans une immense marmite, placée sur un feu ardent, vous voyez bouillir constamment le fricot (c'est le mot technique), composé de je ne sais quelle viande, qui nage dans je ne sais quelle sauce.
Ch. Paul de Kock, la Grande Ville, t. I, p. 158.
Loc. fam. S'endormir sur le fricot : se laisser aller à l'indolence, à l'inaction (→ S'endormir sur le rôti).
1 « il ne faut pas s'endormir sur le fricot », comme eût dit ce bon Pradier.
Flaubert, Correspondance, t. II, p. 167.
Par ext. Mets grossièrement cuisiné, mauvaise cuisine.
1.1 La misère des villes a partout la même haleine de fricot et de latrines.
F. Mauriac, la Pharisienne, in T. L. F.
2 Par ext. Cuisine, nourriture (en général). Frichti. || Faire le fricot : faire la cuisine.
2 Le fricot de Ragotte. Dans une casserole en terre cuite, deux ou trois morceaux de lard qu'on laisse fondre et qu'on retire (…) puis on mince de l'oignon, de l'ail, de l'échalote, des carottes, des pommes de terre, on verse dessus une potée d'eau, on jette une poignée de sel, on met le couvercle, et en voilà pour jusqu'à midi. Les carottes ne cuisent pas aussi vite que les pommes de terre. Elles sont encore dures quand on sert le fricot sur la table.
J. Renard, Journal, 7 avril 1909.
3 L'odeur du fricot montait et les cri-cris de la graisse semblaient les premiers bouillonnements d'une promesse.
Ch.-L. Philippe, Père Perdrix, I, IV, p. 99.
3 Régional (Ouest, Canada). Repas plantureux, festin.
4 Morte Maï Zall qui récurait si bien les soupières et les plats à chaque fricot où elle était obligatoirement invitée. Les repas de noces sont toujours abondants mais déjà plus raffinés. Les vieilles serveuses me disent que les gens mangent moins, qu'on ne finit même plus les restes.
P.-J. Hélias, le Cheval d'orgueil, p. 484.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fricot — (fri ko) s. m. Terme populaire. Toute viande en ragoût. Un bon fricot. Donner du fricot. Faire fricot. •   Probablement il m entendit, car il se mit à dire : Gros René, sers le fricot ; oui, mon cher, il se servit de ce mot, FR. SOULIÉ Huit jours …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FRICOT — n. m. Ragoût, viande fricassée. Un bon fricot. Il est populaire. Par extension, il se dit de Toute sorte de cuisine faite sans raffinements et avec économie …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • fricot — nm., mets à base de légumes ; purée (qqf.) ; plat, mets, (cuisiné) : FRIKO (Albanais, Chambéry.025b, Gets, Morzine, Villards Thônes), frèko (025a), R.2a, D. => Commérage, Pomme de terre. A1) mets, plat, (cuisiné) ; préparation culinaire :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • fricot — n.m. Repas …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • fricot —    Ce qu on mange avec du pain; dites mets , s. m. Ragoût ou mets : un excellent mets , un bon ragoût …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

  • Fricot des barques — Le fricot des barques, mets spécifique aux mariniers du Rhône d Arles, qui le consommaient sur leurs barques, est une variante de la broufado. Sommaire 1 Description 2 Accord mets / vin 3 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Sandrine Fricot — (born 4 June 1968) is a retired high jumper from France, who set her personal best on 8 June 1992, jumping 1.93 metres at a meet in Belfort. She is a two time French national champion: 1992 and 1994.References*… …   Wikipedia

  • Sandrine Fricot — est une athlète française, née le 4 juin 1968 à Épinal[1]. Sa spécialité est le saut en hauteur. Elle a été licenciée aux clubs suivants : SR Saint Dié (1989 1992), RC Strasbourg (1993 1996), Saint Dié des Vosges (1997), EUS Fronton.… …   Wikipédia en Français

  • fricoter — [ frikɔte ] v. <conjug. : 1> • 1807; de fricot I ♦ V. tr. 1 ♦ Fam. Accommoder en ragoût, préparer (un plat). ⇒ fricasser. Fricoter des abattis de canard. 2 ♦ Fig. Manigancer, mijoter, tramer. Qu est ce qu il fricote encore ? II ♦ V. intr. 1 …   Encyclopédie Universelle

  • Cuisine provençale — Tuber melanosporum au marché de Carpentras …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.